Service d’aide psychosociale (SAPS)

Tu es étudiante ou étudiant au Cégep de l’Outaouais ?

Tu vis des difficultés qui ont un impact sur tes études?
Tu te demandes comment avoir accès au Service d’aide psychosociale (SAPS) ou au Service d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel (SIPVACS) du Cégep de l’Outaouais?

L’équipe du SAPS/SIPVACS est présente pour te soutenir et répondre à tes questions !

Il est possible de prendre un rendez-vous pour obtenir un suivi bref avec un.e de nos intervenant.es par télépratique (visiorencontre) ou encore en personne, si la santé publique le permet.


Pourquoi et comment prendre un rendez-vous?

Quelques exemples de motif de consultation…
  • Gestion des émotions
  • Dépression (symptômes dépressifs, idées suicidaires, etc.)
  • Anxiété (anxiété de performance, crise de panique, etc.)
  • Inquiétude pour un proche
  • Transition à la vie collégiale / retour aux études
  • Conciliation études / travail / famille
  • Rupture amoureuse
  • Difficultés familiales ou relationnelles
  • Enjeux académiques (organisation, motivation, concentration, échecs, etc.)
  • Développement de l’estime de soi et de la confiance en soi
  • Deuil suite à la perte d’un être cher
  • Situations de violence (psychologique, sexuelle, physique, économique, etc.)

Voici la démarche à suivre pour une consultation

Tu es étudiant.e au Cégep de l’Outaouais ? Tu vis des difficultés qui ont un impact négatif sur ta vie et sur la réussite de tes études ?

L’ÉQUIPE DU SAPS/SIPVACS EST LÀ POUR TOI ! Pour avoir de l’aide, clique ici :

En cliquant sur ce bouton de prise de rendez-vous, tu seras invité.e à sélectionner une plage horaire pour obtenir une première rencontre téléphonique visant à évaluer tes besoins et t’orienter vers la ressource appropriée.

Si tu es orienté.e vers un.e intervenant.e du SAPS/SIPVACS, les rencontres de suivi bref auront lieu en télépratique (visiorencontre) ou encore en personne, si les directives de santé publique le permettent.

Si tu ressens le besoin d’une AIDE IMMÉDIATE, tu peux contacter l’un des services suivants. Ils sont tous disponibles 24/7, gratuits et confidentiels:

  • Clavardage en prévention suicide : www.suicide.ca

En cas d’URGENCE, n’hésite pas à composer le 911.

_________________________

Si ta demande est en lien à une situation de harcèlement ou de violence à caractère sexuel tu es invité.e à contacter:

Geneviève Dupuis, travailleuse sociale
(Service d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel)

Téléphone : 819 770-4012 poste 6053
MIO : Geneviève Dupuis
Texto anonyme : 819 200-9228
Courriel : ou

————–

Tu n’es pas seul.e, n’hésite pas à utiliser les ressources disponibles. Si cela t’aide, tu peux aussi en parler à un proche et lui demander de faire le premier pas avec toi.

L’important c’est d’en parler !

À bientôt ?

En cliquant sur ce bouton de prise de rendez-vous, tu seras invité.e à  sélectionner une plage horaire pour obtenir une première rencontre téléphonique visant à  évaluer tes besoins et t’orienter vers la ressource appropriée.


Présentation du service et de l’équipe SAPS/SIPVACS

C’est quoi le SAPS et le SIPVACS?

Tout au long de notre vie, des défis nous attendent. Nous relevons certains d’entre eux avec succès, d’autres avec plus de difficultés. Parfois, nous ne nous croyons pas suffisamment outillés pour relever ces défis. C’est dans ces moments que nous devons chercher de l’aide.

L’objectif d’une démarche d’aide est le mieux-être des étudiant.es, que ce soit par un accompagnement individuel afin de favoriser la recherche de solutions, dans la modification de certains comportements ou encore dans la recherche d’une meilleure compréhension des difficultés actuelles. Le soutien d’une intervenante ou d’un intervenant peut s’avérer grandement utile.

Le Service d’aide psychosociale (SAPS) et le Service d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel (SIPVACS) du Cégep de l’Outaouais ont pour but de te soutenir si tu vis des difficultés d’ordre personnel, familial et social en t’aidant à développer un mieux-être favorable à ta réussite scolaire.

L’équipe d’aide psychosociale propose un volet prévention ainsi qu’un volet intervention. De ce fait, des activités thématiques sont développées dans le but de favoriser une santé mentale optimale chez les personnes fréquentant l’établissement. Elle offre également des consultations individuelles à court terme (de 1 à 5 rencontres), gratuites et confidentielles.

Notre mission

Depuis l’automne 2018, le SAPS fait partie de la Direction de la vie étudiante et du soutien à la communauté (DVÉSC). La mission de ce service est de favoriser l’enrichissement d’une vie étudiante dynamique en stimulant l’engagement des étudiant.es dans leur milieu, afin de soutenir le développement global et la réussite éducative par le biais d’activités formatrices et de services d’aide personnalisés.

En ce qui concerne le SAPS, sa mission première est d’accueillir et de soutenir les étudiant.es vivant des difficultés de différentes natures, dans le but de favoriser leur réussite scolaire et de contribuer à mettre en valeur, au Cégep de l’Outaouais, l’importance du développement et du maintien d’une santé mentale optimale. Pour réaliser cette mission, l’équipe offre aux étudiant.es, par leur expertise clinique, des mesures axées sur la promotion du bien-être, la prévention des problématiques à caractère psychosocial, l’évaluation des besoins, la référence vers des ressources internes et externes, ainsi que l’intervention brève pour toute demande d’aide ou d’urgence de nature psychosociale. 

Le SAPS chapeaute également le Service d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel (SIPVACS), un service spécialisé offert à l’ensemble de la communauté collégiale: étudiant.es, employé.es.

Tous les services offerts sont gratuits et confidentiels.

Coordonnées de l’équipe

Sous la direction de monsieur Daniel Leduc, l’équipe du service d’aide psychosociale composée d’intervenants tels que psychologues, travailleurs.euses sociales et techniciens.nes en travail sociale. Cette équipe multidisciplinaire est disponible pour rencontrer les étudiantes et les étudiants sur rendez-vous.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Daniel-Leduc-1.jpg. Daniel Leduc
Directeur
Campus Gabrielle-Roy, local 2.803B,
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Eric-Guerin.jpg. Éric Guérin
Coordonnateur
Campus Félix-Leclerc, local F1203,
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Patrick-Bertrand.jpg. Dr. Patrick Bertrand, D.Psy
Psychologue
(OPQ#11500-09)
Campus Gabrielle-Roy, local 2.813,
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Annique-Lavergne.jpg. Dre. Annique Lavergne, PhD
Psychologue
(OPQ #09200-01)
Campus Félix-Leclerc, local F1303J,
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Anyck-Bastien.jpg.Anyck Bastien
Travailleuse sociale
(OTSTCFQ #BASA08/10/140TS)
Campus Félix-Leclerc, local F1303H,
Campus Gabrielle-Roy, local 2.811,
Mikaël Piché-Richard
Technicien en travail social
Campus Félix-Leclerc, local F1124
Geneviève Dupuis
Travailleuse sociale et responsable SIPVACS
OTSTCFQ# DUPG 1212180TS
Campus Gabrielle-Roy, local 2.812,
Marie-Michèle Brind’amour
Technicienne en travail social
Campus Gabrielle-Roy, local 2.811,
Camille Laberge
Travailleuse sociale
LABC2007200TS
Campus Gabrielle-Roy, local 2.814,


Quelle est la nature des services offerts?

Intervention

L’ensemble des types d’intervention exige une démarche d’observation et d’évaluation des besoins. Chaque type peut nécessiter l’utilisation d’outils de suivi spécifiques. Le dépistage et la référence à des services internes ou externes sont présents à chaque type d’intervention, selon les besoins identifiés. En tout temps, l’élaboration d’un plan d’intervention peut être jugé nécessaire par l’intervenant.e. Certains types d’intervention sont des actes réservés notamment la psychothérapie brève et l’évaluation des troubles mentaux. Certains types d’intervention peuvent coexister.

Voici les 4 types d’intervention possibles au SAPS :

  1. Rencontre d’accueil et d’orientation :
    La rencontre d’accueil et d’orientation permet de clarifier la demande de service et de diriger la personne vers la ressource interne ou externe la plus appropriée.
  2. Rencontre d’accompagnement :
    La rencontre d’accompagnement revêt « un caractère plus ponctuel, qui permet à la personne de s’exprimer sur ses difficultés. Dans un tel cadre, l’intervenant.e peut lui prodiguer des conseils ou lui faire des recommandations ». (Projet de Loi 21, Guide explicatif, page 74).
  3. Suivi psychosocial bref, psychothérapie brève :
    Dans le cadre d’un suivi psychosocial bref, les interventions sont ciblées en fonction des problématiques rencontrées par l’étudiant.e et font partie d’une démarche clinique cohérente. Le suivi psychosocial bref comporte trois principales étapes : l’évaluation des besoins psychosociaux de l’étudiant.e, la réponse à ceux-ci à travers l’utilisation de diverses approches et techniques d’intervention et enfin, au besoin, la référence vers des services externes appropriés. Ce type de suivi est d’une durée d’une à cinq rencontres. La psychothérapie brève est une méthode conçue pour obtenir des changements dans un temps court. Il s’agit donc d’une démarche pragmatique où les solutions sont activement recherchées basées, entre autres, sur les forces et des ressources de l’étudiante ou de l’étudiant.
    La psychothérapie se définie comme étant « Le traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseil ou de soutien » (projet de Loi 21, Guide explicatif, page 73). « Les interventions sont choisies de façon cohérente et en concordance avec les résultats de l’évaluation initiale rigoureuse » (projet de Loi 21, Guide explicatif, page 74). Ce type d’intervention peut avoir une durée d’une à cinq rencontres.
  4. Intervention de crise
    « L’intervention de crise consiste en une intervention immédiate, brève et directive qui se module selon le type de crise, les caractéristiques de la personne et celles de son entourage. Elle vise à stabiliser l’état de la personne et de son environnement en lien avec la situation de crise. Ce type d’intervention peut impliquer l’exploration de la situation et l’estimation des conséquences possibles, par exemple, le potentiel de dangerosité, le risque suicidaire ou le risque de décompensation, le désamorçage, le soutien, l’enseignement de stratégies d’adaptation pour composer avec la situation » (Projet de Loi 21, Guide explicatif, page 76).
Télépratique

C’est quoi? : La possibilité de bénéficier d’un suivi psychologique individuel à distance, à partir de la plateforme Zoom.

Les particularités : Malgré certaines différences, l’équipe d’intervenant s’efforce de créer un environnement permettant de reproduire le contexte habituel d’une rencontre en présentiel. En ce sens, tu seras invité.e à lire et compléter un formulaire de consentement expliquant en détails les avantages et les inconvénients de cette pratique, ainsi que les consignes à respecter.

Promotion/Prévention

Dans les activités de promotion du SAPS\SIPVACS, nous analysons régulièrement les besoins de la population étudiante. Nous travaillons également à la mise en relation de tous.tes les acteurs.rices de notre communauté appelé.es à interagir à la promotion de la santé et au mieux-être.

Les intervenant.es cherchent à mobiliser la communauté collégiale dans l’élaboration, la planification et la mise en œuvre d’activités, à créer des partenariats avec les ressources externes de notre région et à proposer des orientations concertées :

  • Activités universelles et récurrentes (qui s’adressent à l’ensemble de la communauté étudiante)
  • Activités ciblées (problématiques et clientèles ciblées)

La prévention quant à elle, vise à réduire la présence de certains facteurs de risque qui peuvent fragiliser leur état de santé mentale des étudiant.es ou du moins leur permettre de composer avec eux (Mouvement santé mentale Québec, 2018). Elle cherche à favoriser le développement d’habiletés permettant à la communauté étudiante d’être mieux outillés pour faire face aux aléas dans différentes sphères de leur vie : scolaire, sociale, familiale, etc.

Bien que distinctes, la promotion et la prévention sont inter-reliées et complémentaires (INSPQ, 2008).

Postvention

Un protocole de postvention est une démarche proposée pour guider les personnes devant faire des choix d’interventions à la suite d’un événement tragique affectant l’ensemble de la communauté collégiale ou suite au suicide/décès d’un membre de la communauté collégiale. Basé sur l’analyse de la situation, l’évaluation des besoins et la mise en place d’interventions multiples et variées, un protocole vise à offrir aux personnes touchées les meilleures interventions possibles aux bons moments.

Un protocole de postvention vise donc l’atteinte de deux objectifs, soit prévenir la contagion et circonscrire la crise.

Il est convenu que le protocole de postvention, utile pour guider la réflexion et l’action, doit être arrimé à d’autres programmes de promotion du mieux-être et de valorisation de la vie, de prévention du suicide et d’interventions en milieu scolaire. C’est grâce à une approche globale et intégrée couvrant tous ces volets que notre milieu atteindra les résultats les plus satisfaisants. (Beauchemin & Ouellet, 2018).

Nous travaillons présentement à développer un programme de postvention spécifique au Cégep de l’Outaouais.

Service d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel (SIPVACS)
Information concernant les commotions cérébrales
Service du SAPS et SIPVACS offert aux membres du personnel

Situation d’urgence

Un membre de la communauté étudiante t’inquiète ?

Tu es en présence d’une personne en détresse et tu juges que tu ne peux pas la laisser seule ou pour toute situation urgente.
Consultez cette fiche d’aide: Un proche m’inquiète

D’abord, accompagne la personne à l’accueil de la Direction de la vie étudiante et du soutien à la communauté (DVÉSC) :

  • Gabrielle-Roy : Local 2.803A
  • Félix-Leclerc : Local F1201
  • Louis-Reboul : Registrariat

Si la personne à l’accueil de la DVÉSC n’est pas disponible, communique avec l’agent.e de sécurité :

  • Gabrielle-Roy : Téléphone : 819 770-4012 p. 2911 / Local 1.455
  • Félix-Leclerc : Téléphone : 819 770-4012 p. 3911 / Local F1208
  • Louis-Reboul : Téléphone : 819 770-4012 p. 4911/ Local 1.108C

Si tu ressens le besoin d’une AIDE IMMÉDIATE, tu peux contacter l’un des services suivants. Ils sont tous disponibles 24/7, gratuits et confidentiels :

En cas d’URGENCE, n’hésite pas à composer le 911

Tu penses au suicide ?

Vous pouvez appeler en tout temps le 1-866-APPELLE (1-866-277-3553). Un.e intervenant.e pourra vous écouter, vous soutenir et vous accompagner pour trouver des solutions.
Si votre état est urgent, que votre sécurité pourrait être compromise vous pouvez aussi vous présenter directement à l’urgence hospitalière de l’Hôpital de Gatineau.

Ces services sont gratuits, confidentiels et disponibles 24 heures sur 24, 7 jours par semaine


Des outils et des conseils pour t’aider!

Capsules vidéos

Voici quelques capsules portant sur différentes sphères de la santé mentale. Veuillez noter que ces vidéos proviennent de la ville d’Ottawa.

À noter : les ressources suggérées ne sappliquent pas nécessairement à  vous, mais la définition de la problématique demeure pertinente et pourrait vous venir en aide afin de mieux comprendre les composantes de la santé mentale.

Outils d’aide psychosociale

Ressources

Bottin des ressources locales
Liste de ressources en matière de harcèlement et violences à caractère sexuel

Bibliographie

Association des médecins psychiatres du Québec (2020), maintiensantementalequarantainemars2020.pdf (ampq.org) Comprendre les réactions de stress. Conseils pour garder la santé mentale pendant la quarantaine.

Cégep de Trois-Rivières, Protocole de Postvention (2017). Microsoft Word – Protocole Postvention 2017-2018 sans annexe 16 (cegeptr.qc.ca)

Guide explicatif du Projet de loi 21 (2013),  Plan du guide explicatif (ordrecrim.ca) Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines.

Institut national de santé publique (2008) Référentiel de compétences en prévention et promotion de la santé et des services sociaux du Québec | INSPQ

Mouvement santé mentale Québec (2018), Promotion et prévention | Mouvement Santé mentale Québec (mouvementsmq.ca)

Ordre des psychologues du Québec (2020), www.ordrepsy.qc.ca/coronavirus-covid-19 Conseils-psychologiques et informations au grand public.