• Programmes Petit

Centre de formation et de recherche

CENTRE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN PETITE ENFANCE (CRFPE)

Le Centre de formation et de recherche en petite enfance (CFRPE) du Cégep de l’Outaouais est un organisme ayant pour but de soutenir et susciter la formation et la recherche en petite enfance dans l’Outaouais. Il a été fondé en 2013, dans la foulée de la mise en place, au Cégep de l’Outaouais, d’un service de garde à l’usage des étudiants et membres du personnel.  Il est sous la responsabilité du département Techniques d’éducation à l’enfance.

Le CFRPE est situé au campus Félix-Leclerc du Cégep de l’Outaouais. Il dispose d’une salle d’observation aménagée à l’étage supérieur du CPE Petit Félix, un centre de la petite enfance accueillant 60 enfants. Le plafond du CPE est partiellement constitué de miroirs sans tain donnant sur l’ensemble des sallesoù évoluent les enfants du service de garde. Un système de captation sonore complète ce dispositif qui permet de «suivre» les enfants toute la journée, à leur insu, de l’accueil le matin au départ en fin de journée.

Cet accès en temps réel à tout ce qui se passe dans le CPE rend possible l’observation de la vie quotidienne d’un enfant dans son milieu naturel pendant toute la durée de son séjour au service de garde, de sa première journée à la pouponnière jusqu’à son départ pour l’école.

La salle d’observation du CFRPE est mise à la disposition des professeurs du Cégep de l’Outaouais désirant observer des enfants dans le cadre de leurs cours. L’utilisation de la salle d’observation se fait dans le respect de règles éthiques et pratiques assurant le respect de l’ensemble des partenaires : enfants, éducatrices, parents, professeurs. Le présent protocole constitue un outil commun de gestion de la salle d’observation.  Il présente l’état actuel des règles de fonctionnement de la salle d’observation. Comme il s’agit d’un projet nouveau en constante évolution, ces règles seront périodiquement ajustées en fonction des commentaires des usagers. Un processus permanent de rétroaction fait d’ailleurs partie intégrante du protocole.